Documents sensibles : recyclage ou destruction, comment procéder ?

Destructeur papier

Il ne s’agit pas de n’importe quel papier ici, nous parlons de papiers personnels ou confidentiels, qui doivent être traités avec prudence, pour des raisons de sécurité. Pour recycler ou détruire ce genre de documents, voilà comment procéder.

La principale raison de la destruction des documents sensibles

Parmi les documents classés « sensibles », il y a les relevés de banque, les papiers contenant des informations personnels, des avis d’imposition, etc. Jeter ce genre de document à la poubelle prévue pour les papiers tout simplement, c’est s’exposer à des risques de fraudes ou d’usurpation d’identité. Cela peut arriver dans la rue où la poubelle est exposée, ou même dans le centre de tri des ordures. En effet, un employé avec peu de scrupule peut espérer avoir quelque chose de ces documents.

A lire aussi : La distribution du fioul entame sa mue digitale

Il faut savoir que négliger les documents sensibles vous expose à un fraudeur qui pourrait violer votre vie privée, ou utiliser vos informations personnelles pour ouvrir un compte bancaire et demander un prêt. Evidemment, il ne le remboursera jamais, et la banque viendra vous voir pour réclamer le paiement.

De la même manière, le fraudeur peu ouvrir des lignes téléphoniques, sans les payer, émettre des chèques, utiliser une voiture ressemblant à la vôtre en se servant de votre permis de conduire, et bien d’autres actions financières ou autres, dont vous serez amené à supporter la responsabilité, alors que cela n’est pas de votre fait.

A lire également : Qu’est ce qu’un logiciel de gestion d’abonnement en ligne ?

Pour éviter ce genre de situations graves, il faut savoir détruire les documents sensibles, en toute sécurité.

Le broyeur-destructeur de papier pour particulier : La meilleure des solutions

S’il y a une chose à éviter de faire, c’est de mouiller les documents dans l’espoir de détruire toute trace d’écritures, avant de les mettre à la poubelle pour être recyclé. Il faut savoir que les centres de tri n’acceptent pas les papiers mouillés, car leurs fibres fragilisées ne peuvent-être réutilisées.

La meilleure des options, est de se doter d’un broyeur pour la destruction sécurisée des documents. Il semble d’ailleurs que c’est une obligation légale pour les entreprises, et plus encore avec le RGPD.

Sur le marché, il existe plusieurs types de broyeuses professionnelles. Elles ont souvent la possibilité des broyer 10 feuilles à la fois et de déchiqueter chacune d’entre elles en 2000 confettis. Ce qui garantit une confidentialité optimale. Notons que pour un usage non professionnel, il est mieux d’opter pour un équipement plus adapté, avec le destructeur-broyeur de documents personnels.

Qu’en est-il de ceux qui préfèrent brûler les papiers confidentiels ?

Brûler les documents confidentiels semblent être une option certes radicale pour en finir, mais parfaitement sécurisée pour les données personnelles. En revanche, pour l’intégrité physique, il faut veiller à ce que des fragments ne s’envolent pas.

En effet, des braises peuvent s’échapper par la même occasion, ce qui pourrait être une catastrophe. De plus, ce mode de destruction produit beaucoup de cendres. Heureusement, des solutions existent pour brûler en toute sécurité vos documents sensibles.

Le compacteur de papiers ou presse à briquette

Si vous avez une cheminée, cet équipement pourrait vous plaire, puisqu’il a la capacité de transformer n’importe lequel des documents que vous souhaitez détruire, en de petites bûches qui seront dans un format parfait pour votre cheminée. Il peut s’agir de documents personnels ou administratifs, ou même de vieux journaux, de prospectus, etc.

Cependant, il vous faudra mouiller le papier à transformer dans un récipient, afin qu’il soit plus malléable. Ensuite, vous le mélangez, le pressez afin que l’eau soit évacuée ; puis faîtes sécher la briquette à proximité d’une source de chaleur, ou simplement au soleil.
Notons que les briquettes se consument de la même manière qu’une bûche normale.

Par contre, il est conseillé par le fabricant, de ne pas utiliser les papiers glacés colorés pour faire les briquettes, car ceux-ci sont traités chimiquement. Cela pourrait encrasser le conduit de votre cheminée.

La déchiqueteuse à papier manuelle

Si vous n’avez pas un budget élevé, alors le déchiqueteur manuel à manivelle est une bonne option pour vous, car il est abordable. Cependant, vous ne pourrez pas détruire de gros volumes de papiers en même temps.

Aussi, après avoir réduit les documents en confettis, il ne reste qu’à le mettre dans une poubelle classique, avec les ordures ménagères. L’autre option pour se débarrasser des débris, est de se doter d’un lombricomposteur. Il vous permettra de vous servir des débris de façon écologique.

Critères de choix pour un destructeur de documents

Ils sont au nombre de 3, mais pour en savoir plus, vous pouvez lire le guide d’achat destructeurdedocuments.net. On a :

La capacité de broyage
Il s’agit du nombre de feuilles que l’appareil peut détruire d’un coup, sans entrer en bourrage papier.

Le cycle de fonctionnement
Après un certain nombre de destructions, l’équipement doit refroidir afin qu’il n’y ait pas de surchauffe. Il faut en tenir compte au moment de se décider, car certains ont besoin de plus de temps pauses que d’autres.

Finesse et niveau de sécurité
Les destructeurs de papier prévus pour les particuliers font souvent des découpes de feuille en 36 bandelettes lorsque c’est en coupe droite, ou en 320 bandelettes pour ce qui est des coupes croisées. Cela est tout à fait suffisant pour que personne ne puisse recoller les morceaux pour s’en servir. Pour encore plus de sécurité, vous pouvez jeter les documents broyés dans de différentes poubelles.

Qu’en est-il de la destruction des papiers professionnels confidentiels en entreprise ?

Dans une entreprise, la destruction de papiers prend une autre tournure, et avec la RGPD, c’est une obligation pour les entreprises d’avoir un plan, afin de pouvoir préserver la confidentialité de leurs données.

A cet effet, elles peuvent former leurs salariés sur les risques que peuvent engendrer des documents confidentiels qui traînent. Les entreprises pourraient également pourvoir les bureaux de destructeurs de documents capables de prendre de gros volumes, afin que les employés ne trouvent pas fastidieux de les utiliser.

Il serait également bien d’avoir des bennes spécifiques pour le recyclage des documents confidentiels. Des services de prestataires spécialisés peuvent s’en charger plutôt que la déchetterie, qui elle peut très bien s’occuper des déchets communs.
Aussi, les bennes pour les documents confidentiels doivent être fermées à clé, de l’entreposage jusqu’au moment de la destruction finale par le prestataire spécialisé.