Les 5 tendances en entreprise, pour l’année 2020, selon Forbes

Lorsque les entrepreneurs les plus innovateurs et les plus reconnus se rencontrent, écouter devient primordiale. C’est suite à l’une de ses rencontres que Forbes est parvenu à définir 5 tendances générales qui, selon eux, définiront l’année que nous venons d’entreprendre. Il n’est pas trop tard pour s’y attarder afin de ne pas passer à côté d’idées importantes.

Une importance croissante des logiciels de facturation

Quelques fils conducteurs sont apparus au cours de la rencontre et démontrent certaines tendances. Une de celles-ci indique que les entreprises semblent accorder de plus en plus en plus d’importance aux logiciels de gestion dont le logiciel de facturation. Ce dernier permet aux entreprises de gérer et de suivre la facturation simplement tout en centralisant l’information.

A lire aussi : Comment réussir son choix d'objet publicitaire ?

De plus, il leur permet de saisir, changer et créer des factures très rapidement, de les automatiser, d’accéder à distance à la base de données du logiciel via une application mobile, d’envoyer la facture par courriel et de suivre les paiements afin d’effectuer des relances au besoin. De plus, il permet une récupération de données très précieuse à l’entreprise. Il permet de repérer les produits qui se vendent le mieux par exemple, et ainsi d’adapter sa stratégie commerciale. Ce mouvement vers la centralisation et l’automatisation par l’utilisation de logiciels semble effectivement vouloir se poursuivre et s’agrandir.

Optimiser pour gérer le risque

Ce n’est pas un concept nouveau, mais il est vrai qu’il est parfois plus important de rechercher des moyens de sauver de l’argent sur les dépenses existantes que de tenter de créer de nouveaux revenus. C’est particulièrement efficace pour les entreprises déjà bien établies et c’est ce que tend à démontrer une étude du leader des marchés de croissance « EY Americas ». Selon celle-ci, 67 % des entrepreneurs se montrent optimistes en ce qui concerne les nouvelles opportunités de croissance à venir. Un chiffre très élevé lorsqu’on le compare à celui des dirigeants des grandes entreprises qui lui ne se situe qu’à 19 %.

A voir aussi : Berlin : un environnement favorable aux start-ups et à l’innovation

Ce sont les tensions politiques mondiales ainsi que des signaux indiquant une récession potentielle qui poussent les dirigeants d’entreprises établies à utiliser le chemin de la sécurité. Ils reverront donc, en cours d’année, les contrats avec leurs fournisseurs, les coûts généraux de l’entreprise et les opérations commerciales afin de gagner en efficacité.

Les start-ups liées à un secteur d’activité spécifique connaîtront la plus forte croissance

Alors que les grandes entreprises telles qu’Amazon bénéficient d’un bassin important de consommateurs, les entreprises de service très pointues, elles, sont les plus bénéfiques, dès lors qu’elles parviennent à se positionner dans des créneaux auxquels les géants ne touchent pas. C’est là que l’on retrouve les meilleures opportunités pour les entrepreneurs. Dans ces milieux où la compétition est moins importante, ces entreprises peuvent être flexibles et agir rapidement, deux qualités que les grands ne possèdent plus.

Les entrepreneurs non-spécialistes s’associent avec des spécialistes non-entrepreneurs

Quoi de mieux que d’associer les individus qui ont une vision à ceux qui possèdent les connaissances ? C’est une des tendances qui se dessinent cette année alors que les personnes ayant des grandes idées, mais aucune compétence technologique, se joignent à ceux qui les ont, mais qui ne connaissent rien à la vente et au marketing. Cette union permet de joindre toutes les qualités nécessaires à une entreprise pour croître, mais en rattachant deux compagnies différentes.

Une utilisation supérieure de la technologie pour optimiser les opérations

En misant sur une augmentation de la qualité de la technologie utilisée à l’intérieur de l’entreprise, celle-ci joue, à nouveau, la carte de la sécurité. En développant de manière plus approfondie ce qu’elle possède déjà, elle s’assure de conserver ses acquis, et même, possiblement, de gagner du terrain. Ces outils leur feront gagner du temps que les entrepreneurs pourront utiliser afin d’accomplir davantage avec moins de ressources. L’amélioration de l’efficacité des systèmes d’exploitation est un excellent moyen de rester en sécurité tout en poursuivant la croissance.

Les entreprises plus sensibles à la culture

Depuis un certain temps, on parle de bien-être à l’intérieur des entreprises. C’est un thème qui revient constamment de différentes manières et sous des appellations diverses. On semble avoir compris, au haut de la pyramide, que ce sont les gens qui y travaillent qui font prospérer l’entreprise, et donc qu’i est crucial que ceux-ci y soient heureux.

Pour y arriver, il est important de créer des équipes aux profils divers afin de faire ressortir le meilleur de chacun d’entre eux. On doit chercher à créer une compétition saine qui donnera envie aux meilleurs de rester sur le long terme. Afin de conserver ses employés et ses collaborateurs, il faut investir dans la croissance personnelle des membres de l’équipe. Cela se traduit par un environnement de travail flexible, une grande autonomie et une rémunération basée sur les performances.

Le livre de 2020 n’est pas encore écrit et il se lira certainement, au final, différemment que ces prévisions l’ont imaginé. Mais il faut toujours garder un esprit ouvert aux tendances et discussions des dirigeants et entrepreneurs, car elles représentent une vision possible du futur, sinon probable. Ensuite, il faut aussi savoir écouter la voix qui parle en nous !