Plateforme de netlinking : les différents types

D’emblée, il est important de savoir que la présence sur internet est désormais vitale pour toute entreprise. Depuis les prémices d’internet, le référencement naturel (SEO) est un élément incontournable. Cet instrument de croissance incorpore en son sein des composants tels que le netlinking. Si ce terme vous est nouveau ou que ce sujet vous intéresse, vous êtes au bon endroit.

Un élément capital : le fameux netlinking

Désigné sous différentes appellations telles que link building ou linking externe, le netlinking a une place considérable dans le référencement SEO. Le link building est l’élément le plus important du référencement naturel. Cependant, il aborde une approche exigeante puisqu’il se qualifie comme étant la stratégie SEO elle-même.

A lire également : Comment réussir son référencement naturel en 2018 ? - Digital Breizh

Par définition, c’est les actions menées afin de rediriger les internautes vers un autre site grâce aux liens externes. En outre, internet offre une interconnexion qui relie tous les réseaux : les liens. Ces derniers améliorent irrémédiablement votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Actuellement, on estime que le netlinking est un indicateur important. Par conséquent, il génère un trafic favorable à la croissance de votre business. Par ailleurs, ce dernier augmente la visibilité de votre site web grâce aux backlinks. De ce fait, il repose essentiellement sur les liens balisés Do Follow. D’ailleurs, ce sont les seuls liens pris en compte par l’algorithme Google.

A voir aussi : Les meilleurs consultants SEO à Rennes

À l’aide des backlinks ainsi que vos contenus de qualité, la notoriété de votre marque va s’accroître. De ce fait, les moteurs de recherche vont plus facilement indexer votre site. Ainsi, votre position et vos pages vont apparaître en premier sur Google. Retenez bien que le Netlinking renforce vos stratégies de référencement SEO.

L’influence d’un bon backlink

Le backlink se traduit au sens propre du terme par « lien retour ». Pour faire simple, c’est un lien hypertexte qui provient d’autres sites web. En d’autres termes, il s’agit d’échanges de liens entre 2 sites. Si vous avez bien saisi ce contexte, vous constaterez que c’est un composant influent dans une stratégie SEO de netlinking. Évidemment, vous devez être attentif à la thématique du site une fois que les liens retours seront obtenus.

Il est maintenant temps de s’intéresser aux backlinks de qualité. Cela ne consiste pas seulement à rediriger des liens vers votre site. Il faut également que le contenu soit pertinent. La qualité prime avant tout le reste. Il faut donc préférer la pertinence aux liens.

Pour construire une bonne stratégie SEO, mettez en avant la partie off-site. Les liens entrants sont toujours priorisés par Google. Bien sûr, les backlinks sont pour les moteurs de recherche des critères déterminants. Ils établissent la popularité ainsi que la notoriété d’un site web.

Ce qu’il faut savoir sur le backlink naturel

Sachez qu’il y a plusieurs types de backlink : les bons et les mauvais. Le backlink naturel est la méthode de netlinking la plus appréciée de Google. En plus de cela, c’est aussi le moins cher et le plus efficace ! Les trois critères des backlinks qualitatifs :

  • l’origine du backlink : ranking, cohérence sémantique, thématique, popularité, etc. Cela va déterminer sa puissance.
  • l’ancre et les mots clés du texte
  • le contenu.

Comme son nom l’indique, il s’obtient naturellement quand les gens parlent de votre site web. C’est dû au fait que les internautes apprécient le contenu, le service ou les produits de votre site. Ce genre de lien ne demande pas de contrepartie comme un paiement, des liens retours, l’envoi de produit, etc.

Calculer le ratio d’ancre optimisé dans un texte est capital dans une stratégie SEO. Il est impératif de ne pas l’oublier dans sa stratégie netlinking, vous éviterez ainsi une pénalité de Google liée aux backlinks. Cependant, vous pouvez obtenir une belle position sur la SERP.

Le netlinking interne : c’est quoi au juste ?

S’agissant du netlinking, la majorité des gens pense tout de suite au backlink (lien externe). Cependant, le maillage interne (netlinking interne) reste tout de même vital. Grâce à lui, les robots naviguent à travers les contenus. Cela leur permet aussi d’assimiler les liens sémantiques et logiques.

Le Pagerank thématique

Avant toute chose, le PR ou Pagerank est basé sur l’algorithme de Google. Ce critère de pertinence a été ajouté en 2011. Il s’appuie sur l’annuaire Dmoz. Il analyse la quantité des liens qui se dirigent vers un site, mais aussi leur qualité.

En outre, si une page web reçoit beaucoup de liens, elle aura plus de visiteurs. De ce fait, le site en question sera dans le top des résultats de recherche sur Google.

Il est possible qu’une page web s’associe à une multitude de PR thématique. Et oui, ce dernier favorise les sites qui traitent un sujet unique et optimisent le référencement naturel.

Le netlinking sémantique

Google fait une vectorisation des textes. Il calcule la pertinence lexicale par le cosinus de Salton et le TF-IDF. Le netlinking sémantique booste le référencement SEO. Le site web sera plus apparent sur les moteurs de recherche.

Du coup, Google ne considère pas les termes rares comme pertinents. Cela sera toujours le cas même si ces termes se répètent souvent sur internet. C’est aussi valable pour les champs lexicaux qui s’associent à une page.