We Love Customers est une startup créée à Rennes par un jeune entrepreneur au nom de Loïc Morvan. Il s’agit d’une entreprise qui a pour but d’accompagner des commerçants dans leurs activités quotidiennes. Pour ce faire, le jeune homme de 35 ans suggère de fournir un service de communication qui consiste à proposer les offres de commerçants à des clients qui se trouvent à proximité de leur commerce. We Love Customers se présente ainsi comme étant une solution pratique et innovante pour les commerçants de Rennes et même de France.

A lire en complément : Qwant arrive en Bretagne !

Une entreprise qui fait du client un véritable roi

Chez We love Customers, le client est réellement au centre de toutes les attentions. En effet, la startup s’incline effectivement sur les besoins de communication de bon nombre de commerçants. Bien que plusieurs entreprises proposent déjà de pareils services, We Love Customers ne recule pas, pour la bonne raison que les stratégies de la startup sont complètement différentes. Aussi, We Love Customers propose aux commerçants de faire de la publicité de manière innovante simple et efficace. Il s’agit précisément de lancer une campagne publicitaire en quelques minutes seulement grâce à des logiciels conçus par l’entreprise.

En outre, le système de communication proposé par We Love Customers a été pensé par des commerçants. On comprend dès lors qu’il est tout à fait adapté pour la plupart des commerçants. En fait, la plateforme en question génère automatiquement des bannières de publicité et une page d’atterrissage pour l’internaute. Par conséquent, une fois que le commerçant obtient cet outil, il n’a pas besoin de prestataire extérieur, ni même de connaissances particulières en matière d’informatique. Néanmoins, vous recevez des informations relatives au fonctionnement d’une telle plateforme. De ce fait, pour tout besoin de communication concernant des animations commerciales, des nouveaux produits et services, ainsi que des soldes, vous pouvez contacter We Love Customers.

Lire également : La distribution du fioul entame sa mue digitale