Création de site avec un CMS : avantages et inconvénients

Pour la création de leur site web, de plus en plus d’entreprises font le choix des systèmes de gestion de contenu (CMS). C’est une solution qui vous permet de gérer votre site web, sans nécessairement avoir des connaissances en programmation. En plus de sa simplicité d’utilisation, un CMS offre bien d’autres avantages. Toutefois, ces systèmes ont également leurs limites. Faisons le point sur ces différents aspects et abordons quelques critères de choix d’un CMS.

Les avantages d’un CMS

Le succès des CMS est lié à leurs nombreux avantages.

A lire aussi : Trafic en baisse : 4 solutions efficaces pour votre site web

Simplicité d’utilisation

Il existe plusieurs CMS sur le marché, selon le type de site internet que vous souhaitez concevoir. Cependant, certains avantages sont communs aux CMS les plus populaires et les plus utilisés. Afin de choisir le bon CMS et de bénéficier de ses avantages, vous pouvez recourir aux services d’une agence SEO. À cet effet, l’Agence-churchill.fr grâce à son expérience et aux services qu’elle propose, devrait parfaitement convenir à vos attentes.

Pour en revenir aux avantages des CMS, le premier que nous évoquerons ici est leur simplicité d’utilisation. Ils proposent en effet une prise en main facile. Sans être un as de la programmation, vous pouvez facilement ajouter vos contenus avec un CMS. De plus, avec la diversité des extensions sur certains CMS, vous pouvez même doter votre site de nouvelles fonctionnalités comme l’ajout de contenus en plusieurs langues.

A lire aussi : Développement web : le secteur qui ne connait pas la crise

CMS pour créer son site, les avantages

Facilité d’adaptation et évolutivité

Les CMS les plus populaires s’adaptent aux besoins de tout type d’entreprises. Avec WordPress, qui est le CMS le plus utilisé, vous avez la possibilité de créer un blog, un site informatif, un site e-commerce, etc. Vous bénéficierez de la même simplicité d’utilisation et du côté intuitif tant apprécié de WordPress. En dehors de ces atouts, il en existe d’autres qui justifient amplement le fait d’opter pour un CMS au moment de créer votre site. De fait, aujourd’hui, la majorité des CMS proposent des plugins additionnels, payants ou non, qui vous permettent de faire évoluer votre site, en y intégrant les fonctionnalités dont vous avez besoin.

Existence de communautés

Il existe des communautés autour des CMS les plus populaires. Ainsi, vous pourrez facilement trouver des réponses, lorsque vous faites face à des préoccupations particulières. Vous aurez simplement à faire des recherches sur Google. Le côté responsive des CMS est un véritable avantage. Ils proposent en effet des templates qui s’adaptent aux différentes tailles d’écrans qui existent aujourd’hui.

Coût réduit, référencement optimal, sécurité

Par ailleurs, il est également important d’évoquer l’avantage financier associé au CMS et leur intérêt pour le référencement. La plupart des CMS sont en effet gratuits et vous permettent de créer rapidement votre site sans mobiliser un budget important. De même, lorsque votre site est bien conçu selon le CMS qui vous convient, les nombreux plugins disponibles vous aident à optimiser votre référencement. Qui plus est si vous choisissez WordPress comme CMS.

Certains pensent que les CMS ne sont pas sécurisés puisque leur code source est libre. En réalité, il n’en est rien. Il existe en effet sur la toile plusieurs CMS open source. WordPress occupe une part de marché importante, la grande majorité des serveurs sont sous Linux, lequel est libre. La sécurité est donc asssurée.

Les inconvénients d’un CMS

Si l’utilisation des CMS ne nécessite pas obligatoirement des connaissances en programmation, il convient de nuancer. Certes les CMS vous permettent d’ajouter des fonctionnalités à votre site. Or, la marge de manœuvre qu’ils offrent n’est pas si importante. En termes de personnalisation par exemple, les mérites des CMS sont très subjectifs. Toutefois, leur facilité d’accès favorise l’explosion des sites.

En conséquence, pour éviter toute concurrence, à défaut de recourir à une agence spécialisée, vous devrez vous familiariser avec les codes. C’est le seul moyen de pouvoir personnaliser votre site et d’éviter qu’il ne soit trop commun notamment parce que vous aurez peut-être utilisé le même CMS que vos concurrents. Si vous devez vous former au CSS, vous vous éloignez ainsi de votre corps de métier, ce qui aura pour conséquence d’affecter votre activité. Il est donc préférable d’opter pour les services d’une agence SEO. Les limites des CMS peuvent également s’apprécier autrement.

S’ils permettent d’apporter des modifications à votre site, ils peuvent également remettre en cause tout ce que vous avez pu mettre en place jusqu’ici, pour peu que vous fassiez une mauvaise manipulation. Vous devez alors effectuer des sauvegardes régulières lorsque vous apportez des modifications à votre site. Il ne faut également pas perdre de vue que la mise en place de votre CMS peut être quelque peu problématique selon les hébergeurs.

Les critères de choix des CMS

Pour bénéficier des avantages d’un CMS, vous devez savoir bien le choisir. À cet effet, il existe des contraintes que vous devez connaître et prendre en compte. Par exemple, vous devez vous assurer des fonctionnalités basiques qu’offre votre CMS. Tous les systèmes de gestion de contenu ne vous donnent en effet pas la liberté de gérer et d’organiser les pages à votre guise. Vérifiez donc avec attention les fonctionnalités de base dont vous avez besoin.

création de site, bien choisir son CMS

Si vous avez pour ambition de fédérer une communauté sur votre site, ce dernier doit intégrer des options comme les commentaires, le chat ou encore les forums. Il en sera de même si vous souhaitez recueillir les avis des utilisateurs. Assurez-vous que votre CMS le permette directement ou via un plugin tiers.

Vous devez également avoir en tête que tous les CMS ne sont pas facilement personnalisables. Il existe en effet des CMS particulièrement contraignants et dont l’accessibilité n’est pas toujours évidente. En plus de cette contrainte, il faut également considérer la gestion catastrophique des fichiers et images sur certains CMS. Or, des actifs mal gérés peuvent refroidir les ardeurs des utilisateurs. Assurez-vous donc qu’avec votre CMS, les fournisseurs sont tenus d’ajouter des attributs ˂alt˃ aux images par exemple. De plus, les facteurs comme l’éditeur du CMS et la recherche valent également que vous vous y attardiez.

Vous pouvez lire également : développement web : le secteur qui ne connaît pas la crise