Développement web : le secteur qui ne connait pas la crise

Si la crise sanitaire a mis à mal plusieurs secteurs d’activité, elle a également été l’occasion pour d’autres de renforcer leur position grâce à une demande plus accrue. Le secteur du développement web en est d’ailleurs un exemple. Au début de la crise, et ces derniers mois notamment, la demande concernant les développeurs web a considérablement augmenté. Un regain d’intérêt qui ne manque pas de susciter la curiosité des uns et des autres sur le métier de développeur web et les possibilités d’insertion qu’il offre.

Le développement web, un secteur plus que jamais tendance

Avant la crise sanitaire, les métiers du numérique gagnaient déjà en popularité. Les entreprises recrutaient déjà des profils à même de les accompagner dans leurs projets de développement informatique. Or, force est de constater que la crise sanitaire a grandement avantagé certains métiers du numérique. Ils ont en effet vu leur popularité croître en quelques mois au même rythme que les demandes dans le domaine. C’est notamment le cas du développement web.

A lire aussi : Formations : et si choisissiez une solution en e-learning ?

Une étude réalisée par le Monde Campus révèle d’ailleurs que, sur le réseau professionnel LinkedIn, les recruteurs français s’accordent sur le fait que les profils de développeurs web sont à l’heure actuelle les plus recherchés. Une dynamique entretenue par la garantie d’un bon salaire, un emploi stable et des perspectives plutôt intéressantes pour l’avenir. En témoignent les formations proposées par des écoles de renom en ce sens. Vous pouvez en apprendre davantage sur elles, notamment sur les formations qu’elles dispensent et sur leurs conditions d’accès.

La crise sanitaire et l’arrêt presque total de l’activité économique qu’elle a engendrés ont créé un véritable changement de paradigme au sein des entreprises. La nécessité d’actionner de nouveaux leviers afin de sauver ce qui peut encore l’être est devenue une évidence pour elles. C’est une situation qui a logiquement généré un boom de l’activité numérique dans pratiquement tous les secteurs d’activités, notamment le développement web.

A lire aussi : La sous-traitance web pour les entreprises

L’éditeur américain AppDynamics a d’ailleurs mené une étude en ce sens auprès de professionnels de l’informatique vers la fin du mois de mai 2020. 95% des structures interrogées ont affirmé avoir reconsidéré leurs priorités informatiques et technologiques en mettant désormais l’expérience client au cœur de leur stratégie. Parallèlement, on observe depuis mars 2020 une hausse considérable de l’activité des développeurs web, qui ont des journées plus longues et travaillent même en week-end.

développeur web, un métier très demandé

Les formations et conditions d’accès pour devenir développeur web

Avant de nous intéresser aux formations et conditions pour devenir développeur web, attardons-nous tout d’abord sur les missions de ce spécialiste du développement informatique.

Les missions du développeur web

Le travail du développeur web est essentiellement technique. C’est un profil actuellement très recherché par les entreprises. Le développeur web travaille la plupart du temps en collaboration avec le chef de projet et les commerciaux de l’entreprise. Polyvalent, il peut mener plusieurs tâches pour satisfaire les besoins techniques de la structure. Il connaît pour ce faire plusieurs langages et Framework. Si les missions du développeur web sont variées, elles tournent prioritairement autour de :

  • la réalisation d’analyse technique,
  • la correction des bugs,
  • la création et la programmation de site web, d’un module ou d’un développement particulier,
  • l’élaboration de tests de vérification,
  • le développement d’application et l’écriture de codes utiles à la création d’un projet,
  • l’évolution des solutions techniques existantes.

La formation pour devenir développeur web

Le métier de développeur web est accessible avec un BAC+2, c’est-à-dire un BTS en :

  • informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques,
  • services informatiques aux organisations (parcours solutions logicielles, applications métiers ou solutions d’infrastructures système et réseau.

Vous pouvez en outre devenir développeur web avec un DUT informatique. La formation au métier de développeur est également possible avec un BAC+3 qui vous ouvre les portes des écoles d’ingénieurs. À l’université, une licence pro informatique, ingénierie logicielle pour internet, développeur informatique multi support ou développeur web pour entreprise est également indiquée. Enfin, vous avez la possibilité de parvenir au métier de développeur web en suivant des formations comme :

  • un Bachelor développeur Front-End,
  • un Bachelor concepteur d’applications mobiles,
  • un Bachelor ingénierie du web,
  • un Bachelor chef de projet logiciel et réseaux,
  • une licence pro métiers de l’informatique.

Au fil de votre parcours, vous pouvez vous spécialiser en banque, jeux vidéo, édition en ligne, e-marketing, assurance, etc. Si vous aspirez parallèlement à occuper des postes à responsabilité, notamment devenir chef de projet technique, vous pourrez y parvenir avec des formations BAC+5. Parmi celles-ci, le Master expert of IT, le Master chef de projet web, le Master Programme ingénierie informatique ou encore le MBA développeur digital, etc.

Les qualités et aptitudes requises pour devenir développeur web

Pour exercer en tant que développeur web, vous devez être passionné dans ce que vous faites. Vous devez également être une personne curieuse, faisant mine d’une importante adaptabilité. Rigueur et rapidité d’exécution doivent également vous caractériser. Enfin, vous devez faire preuve de réactivité, de précision et savoir gérer la pression.

Le métier de développeur, compte tenu de ses exigences techniques et de la forte demande actuelle peut en effet devenir particulièrement stressant et vous mettre sous pression. Il est donc important que vous sachiez travailler dans ces conditions et notamment maîtriser votre stress. À ces qualités viennent s’ajouter la polyvalence et la qualité d’écoute, l’autonomie, une solide culture du web et la maîtrise des langages principaux du développement web.

qualités et aptitudes requises pour devenir développeur web

Environnement de travail et salaire

Le développeur web peut travailler en freelance et donc à son propre compte. Il peut également travailler au sein d’une agence web, chez des éditeurs de sites et de jeux en ligne, dans les cabinets de conseils informatiques, ou rejoindre de façon ponctuelle des entreprises afin de travailler sur un projet web. Selon le nombre et la complexité des langages de développement web qu’il maîtrise, le développeur web peut gagner entre 24.000 et 35.000 euros l’année. Au fil des expériences qu’il accumule, il peut prétendre à un salaire compris entre 35.000 et 45.000 euros en tant que jeune cadre. Un chef de projet technique touchera, quant à lui, un salaire encore plus conséquent.

Vous pouvez lire également : influenceurs : comment remercier ses abonnés ?