Avec l’augmentation de la demande en fioul, les prestataires ont commencé à réfléchir, il y’a quelques années, à la meilleure manière d’assurer la distribution à tous les ménages. Un peu comme avec tous les autres secteurs, le monde du digital est apparu comme étant la meilleure alternative pour vendre le fioul. Passer une commande fioul en ligne un peu comme on le fait dans une boutique d’achat de vêtements en ligne, voilà la révolution dans la distribution du fioul.

A découvrir également : Google Adwords : toujours un levier incontournable

Une révolution parallèle avec l’augmentation des prix

Depuis le 1er janvier 2017, le prix du mètre cube fioul domestique a augmenté de plus de 27 euros. Ce qui est une conséquence de l’augmentation de la contribution climat-énergie ou encore la taxe carbone. Aujourd’hui, plus de 4 millions de ménages qui se chauffent au fioul sont obligés de payer cette taxe. D’ailleurs, cette hausse vient s’ajouter à celle des cours du pétrole et le prix du mètre cube de fioul a connu une hausse de 20%.

Dès lors, plus le prix est élevé plus le client a tendance à se rendre sur le web pour regarder les propositions. Les compagnies ont sans doute compris le jeu et la plupart d’entre elles commencent à proposer des services de commande en ligne pour les ménages. En ce moment, la digitalisation du secteur reste très modeste, mais tout laisse croire que la proportion d’achats en ligne va évoluer pour les prochaines années. D’ici 2020, on estime que la digitalisation pourrait atteindre les 30% du secteur.

A voir aussi : Avily : pépite de la French Tech

Total a lancé son propre site web

Face à la demande croissante en ligne, la société Total s’est lancée dans la vente de fioul en ligne. Le géant de la vente de fioul domestique avait besoin de réagir et le plus vite possible. Selon Stéphane Seguin, il fallait empêcher le fait que les acteurs du web deviennent à la fois les livreurs et les consommateurs du fioul domestique. De plus, passer une commande fuel en ligne est très facile et accessible à tout le monde.

Pour sa part UFC-Que Choisir s’est lancé dans l’offre numérique de mazout permettant aux acheteurs d’économiser jusqu’à 7% sur leur facture de livraison. D’ailleurs, dans un marché largement parcellisé, il faudra faire en sorte de ne pas se faire doubler par les intermédiaires. Internet apparait alors un instrument de facilitation du processus d’achat, mais sa progression est assez lente. Les passionnés du digital devront prendre leur mal en patience.