Faut-il lâcher le streaming illégal pour Netflix ?

@zygzornifle
Quand on voit que sur un DVD Disney acheté légalement il n’y avait pas moyen de zapper les pubs pour voir le dessin animé, c’est là que je me suis dit qu’en effet le piratage était bien mérité. Cette mission pourrait être confiée à l'Hadopi (la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet), créée fin 2009 et connue jusqu'ici pour les avertissements qu'elle adressait aux internautes pirates.

Le but de ces sites : récupérer les données privées des internautes (photos, documents personnels, listes de contacts, informations bancaires, historique de navigation, etc. Après j'ai pas le temps de regarder 3h par jours la TV, alors que si je regarde un ou deux épisodes, ou bien un film par soir, c'est déja bien et j'ai pas le temps de regarder toutes les nouveautés. Ces fameux «  pop-up  » présentent souvent des images à caractère pornographique et sont à l’origine de 72 % des glissements involontaires vers des sites classés X. De plus je ne commence plus de nouvelles séries, donc on ne peut pas dire que j'ai un grand nombre de séries à regarder en même temps, et pourtant hormis deux exclues Netflix je n'ai quasi rien qui est dispo chez eux.

A lire aussi : Pourquoi travailler dans une startup ?

Entre Hadopi et Netflix, quel avenir pour le streaming illégal ?

Quoique vous puissiez en dire, et si même son rendement n’est pas totalement « optimisé » – mais la faute à qui, quand l’offre des majors peine toujours à s’adapter à l’économie numérique (je vous défie de trouver certains classiques du cinéma en offre légale et en format de qualité), internet rapporte infiniment plus – tant aux FAI qu’aux majors, aux états, aux web-experts de tout poil, aux administrateurs-réseaux, . com/film-en-streaming-gratuit/ – Il est vrai que les offres payantes comme netflix sont de très bonne qualité et l'offre underground de streaming gratuit est en baisse grâce au prix raisonnable des platformes légales. On n’oubliera pas OCS , avec The Walking Dead, Games of Thrones, Girls, Insecure, mais aussi des collections de films thématiques, pour 9,99 euros par mois (7,99 euros durant les six premiers mois) sur smartphones, tablettes et ordinateurs, ou 11,99 euros avec l’écran de télévision par ailleurs. depuis qu'ils annoncent année record sur année record pour les fréquentations en salle (ce qui prouve aussi que les gens peuvent payer et donc les confortent dans le tarif des places). En cause : la protection de la vie privée, la protection des libertés et la crainte d’un contrôle de l’Internet, l’incompétence technique de l’administration, le manque de pédagogie de l’institution et un coût économique jugé déraisonnable.

lol
Puis un jour on va se réveiller et comme d'hab on va tenter de rattraper le train en marche et vouloir concurrencer les firmes US qui auront déjà bouffé tout le marché. ouais bof tout le monde dit ca dans les forum pour se faire écho les uns les autres mais si on creuse un peu la question on se rend compte que c'est soit payant (et la majorité des gens ne veulent pas payer) ou soit on se retrouve avec des débits bien pourris qui nous font lacher l'affaire. Plébiscité par les internautes du monde entier, le streaming illégal est pourtant loin d’être sans conséquence : pour l’industrie du cinéma et même les Etats, les pertes se chiffrent en milliards d’euros, et pour ce qui est des utilisateurs, notamment les plus jeunes, l’association Ennocence rappelle que les publicités à caractère pornographique sont monnaie courante sur les sites de streaming et de téléchargement illégal…. Désormais ce sont les sites de streaming, ainsi que ceux également dits de « téléchargement direct », qui en font voir de toutes les couleurs aux ayants-droits : selon le site 20 minutes, 13,2 millions d’internautes fréquentent au moins une fois par mois un site dédié à la « contrefaçon audiovisuelle ». Netflix a publié lundi ce lien sur son compte Twitter, appelant d’autres sites à se joindre à la campagne, également soutenue par des groupes de défense des consommateurs comme l’Union américaine pour les libertés civiles.

A lire en complément : Ne cédez pas aux sirènes de l'IPTV !

@Inquiet
Je cite l’auteur : « l’association Ennocence rappelle que les publicités à caractère pornographique sont monnaie courante sur les sites de streaming et de téléchargement illégal…« . D’autre part, sur la question du porno, vous serez sans doute heureux d’apprendre que l’époque edonkey où 50% des films étaient des fake pour adultes est révolue, les sites de téléchargement s’étant professionnalisés et ne proposant plus que du contenu vérifié.

Streaming illégal : producteurs, ayants droit, internautes… tous perdants ?

fr (ii) proposition de messages et contenus adaptés à votre profil, et selon les consentements que vous allez nous donner (iii) réception des bons plans et offres commerciales des partenaires de Public.
Idem pour la musique, celui qui DL un album, que celui-ci lui plait ben il ira au concert et achètera le merch (prix qui ira pour sa majorité dans la poche de l'artiste et non de la major il est vrai, c'est balo 😉 ). Hadopi a donc beau protester, il semblerait que les sites illégaux de streaming aient encore de beaux jours devant eux, du moins tant que les différents acteurs du milieu ne parviendront pas davantage à dialoguer entre eux.

Après, on peut avoir du tout gratuit en téléchargeant: ça prend du temps, les contenus sont régulièrement mal encodés, les sous-titres inégaux, faut se payer un VPN ou un abo à des sites de direct download. Rendant d’ailleurs, le flicage de l’IP complétement caduque (ce qui en réalité à toujours été, mais bon on ne peut pas convaincre les incompétents et/ou malicieux qui avaient peut être d’autres idées que de fliquer les pirates 🙂 ). Quand au direct download, c'est hyper chiant: – tu dois attendre tes 30 secondes et ne pas oublier de revenir confirmer, sinon tu reprends tes 30 secondes – tu est limité dans le temps, faut attendre des heures pour charger autre chose – en version de base c'est super lent: 1/2 pour 300 pauvre Mo Par contre en version payante (un pote à pris uptobox pour 25€ je crois): ça va super vite, genre 3 minutes pour 300Mo, tu charge tout tes dl en // Dans tous les cas, ce que tu récupère n'est pas forcément bien encodé et sous-titré. Afficher 120 séries au compteur, comme Canal Play — dont un nouvel accord passé avec HBO, c’est très bien, mais les exclusivités HBO (Game of Thrones par exemple) restent, elles, chez Orange OCS le lendemain de leur diffusion aux États-Unis — l’offre globale d’OCS restant malgré tout moins fournie que celle de Canal.

Sans surcoût, l’abonnement permet de voir un film en streaming comme Jurassic Park, Indiana Jones et Fast and Furious, et à des séries télévisées, dont certaines sont maintenant produites par Amazon: Mozart in the Jungle, The Man in the castle, Goliath. Surtout avec le gain constant d'usage de machines dans tous les aspects de notre société (surtout pour l'administration d'état, un réel danger, pour l'état). Un film français peut s'exporter (Intouchable l'a fait par exemple, même si ça n'a pas été apprécié de la même manière mais ce n'est pas le sujet)
Donc considérer que la diffusion n'est pas comparable à cause de la démographie des pays, c'est une fausse excuse. Pour l’instant, seul Bouygues Telecom a annoncé un partenariat, concernant notamment les abonnés de la Bbox Sensation, dans un contexte de concurrence de plus en plus tendue entre les différents opérateurs. Fliquer le trafic internet demande la coopération des opérateurs télécom (qui est réalisée), et la mise en place de moyens techniques de surveillance (à la chinoise/nord coréenne).

J'ai testé Netflix pendant six mois et…

Premièrement, Netflix va devoir compter avec la concurrence des autres fournisseurs de vidéos à la demande déjà installés dans le paysage français — Canal+ avec le service Canal Play et Orange avec OCS, entre autres.

Idem pour Sons of Anarchy, seules les cinq premières saisons sont disponibles alors que la sixième a déjà été diffusée sur les chaînes américaines et que la septième vient tout juste de démarrer.

Pas de soucis, j'ai lu le manga, vu l'anime et vu le film death note, le film je lui donne 5/20 pour l'effort x) Les séries marvel ne m'ont pas tentées, mais par exemple Narcos, Stranger Things, Bojack Horseman.

** Votre e-mail est destiné à Lagardère Digital France (LDF) et les sociétés du groupe Lagardère Active (sauf opposition de votre part) pour les finalités suivantes (i ) inscription aux Newsletters Public.

J’ai trouvé ça très intéressant finalement d’avoir autant de dessins animés, il suffit de lâcher la manette a son fils / sa fille pour qu’elle puisse choisir facilement son dessin animé. Ensuite, les sites pornographiques n’ont certainement pas besoin des sites illégaux pour prospérer, c’est une malhonnêteté intellectuelle d’en faire porter le majeur partie par les sites illégaux même si ils les utilisent. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse abonnements@challenges. Netflix ne bloque que le listing sur le play store (l'app n'apparati pas sur le play store si t'es rooté) mais ne bloque ni l'installation par apk , ni le lancement de l'app et le visionage en étant root. Exit le téléchargement en peer-to-peer (d'internaute à internaute) le piratage est désormais à portée de tous, dès qu'on clique sur une vidéo en ligne n'ayant pas acquis les droits de diffusion d'un film ou d'une série.

Plus que l’omniprésence du porno sur les sites de streaming « illégaux », c’est l’omniprésence de la pub, réduisant un génial outil de communication et de partage en une gigantesque pompe à fric et ses utilisateurs en veaux narcissiques,soumis et passifs – soit en une clientèle déjà idéalement formatée pour proie aux pornographes -, que je trouve personnellement gerbante. Conscients de la menace, les industriels se mobilisent de plus en plus, comme le démontre la naissance de l’Alliance pour la créativité et le divertissement, dont le but est de lutter contre le téléchargement illégal en ligne. Exit le téléchargement en peer-to-peer (d’internaute à internaute) le piratage est désormais à portée de tous, dès qu’on clique sur une vidéo en ligne n’ayant pas acquis les droits de diffusion d’un film ou d’une série. Prenez quelques minutes pour le parcourir, pour comprendre pourquoi les films et séries sont disponibles sur certaines plateformes et pas sur d’autres, et pourquoi des formules d’abonnement peuvent être une bonne affaire. Mais la technologie permet de passer outre, via TOR, il est possible de contourner les autoroutes (la fibre/THD) et de passer par les réseaux mobiles (4G/ADSL/VDSL/satellite), en construisant un réseau provisoire qui ne dure que le temps de l'échange de données. Le principe : vous proposer des films et séries qui devraient vous plaire en fonction de ce que vous avez déjà regardé, des notes que vous avez attribuées et des éventuels questionnaires que vous avez remplis au fil du temps sur Netflix. Tu as tout au plus quelques secondes d'attente si tu n'es pas abonné, sinon effectivement il faut prendre un abo mais uniquement si tu es un très gros consommateur et que tu veux des débits sans limites et si tu ne sais pas switcher entre les VPN et les pays.

Verdict : PopCorn Time concurrence définitivement Netflix si ce n’est une meilleure accessibilité du dernier sur différents appareils comme les tablettes, les télévisions connectées, les Smartphones etc. Pour être certain de trouver le bon lien, entre les sites pirates et légaux, voici un point sur le calendrier des sorties en VOD, en SVOD, un guide de l’offre légale et un rappel sur la lutte contre le piratage. Pour ma part, je garde netflix pour l'instant mais leur politique vis à vis d Android m'exaspère (interdit sur mon téléphone roote, ne fonctionne pas sur ma box Android TV pour une problématique de DRM); je suis obligé de bidouiller pour profiter d'une offre légale, ça en devient décourageant. Ce qui participe à la notoriété du dit film, donc à sa pub, donc à l'augmentation des entrées si il est toujours à l'affiche quand dispo en DL ou pour sa suite, ainsi que pour l'achat en DVD. Elles tiennent à conserver la primeur de la diffusion sur leurs propres canaux de diffusion, en vidéo à la demande ou en direct à la télévision, et freinent toute évolution de la chronologie des médias.

J'ai un abonnement Netflix / Amazon Prime Video / Noco tv / AnimeDigitalNetwork / CrunchyRoll / Wakanim et une bibliothèque Steam / GoG bien remplis + ma musique acheté sur HardTunes, ça ne m'empêche pas d'avoir deux seedbox pour un total de 3 To car comme d'habitude l'offre légal ne suit toujours pas et que même en VOULANT payer, je ne peux pas satisfaire tout mes besoins vidéoludiques. Défendre la culture française, certes pas toujours de la meilleure façon, est certainement vieux jeux mais cela permets l'uniformisation et la baisse de qualité que l'on a sur netflix, TF1 et les nouvelles chaînes de la TNT.
même pas , un coup d’épée dans l'eau au moins sa fait quelque vague
la sa sera juste un coup d’épée dans l'air

en fait je suis sur que ils le savent tous qu'il n'on aucun pouvoir sur ce genre de chose et que leur actions ne servent a rien , mais au moins ils donne l'illusion de servir a quelque chose

.

Blog jeux vidéo, cinéma, PS4, Xbox one, mangas …

Sur le dossier de la chronologie des médias dans l'impasse depuis quatre ans, la ministre va "reprendre la main" avec l'ambition d'avancer courant mai, a-t-elle annoncé. Aucune utilité, d'après l'article ils veulent juste empêcher leur référencement, donc si t'as déjà écrit le lien plusieurs fois dans ton navigateur ou qu'il est en favoris tu pourras y retourner sans le chercher via google.

Ça ne me dérange pas de souscrire à des plateformes de streaming, j'ai déjà des abonnements sur d'autres types de médias, mais ce n'est pas pour autant que je vais souscrire à TOUS les services possibles, surtout quand niveau catalogue je n'ai pas ce que je veux regarder. Après un mois ou je n’ai regarder que reflux ou j’étais super contente, mais depuis hier des que je me met sur un de vos films sur ma tablette toute les 10 mn sans le faire ça me sort et ferme ma tablette pouvez vous voir le problème
Si je regarde n’importe quelles chaînes canal je n’ai aucun problème.

S'il est compliqué de comparer le contenu – le catalogue est relativement différent de celui du service français -, le test de l'offre en elle-même est néanmoins possible. 13 organisations du 7ème art ainsi que TF1, Canal+ et M6, ont demandé à la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, de prendre des mesures concrètes contre les sites de streaming illégaux.

Test FIFA 19, la simulation parfaite ?

Résultat : un enfant a en moyenne 11 ans lorsqu’il est exposé pour la première fois à du contenu pornographique en ligne, ce qui peut être lourd de conséquences…. Avant de vouloir fermer les sites de streaming parce que "ohlala c'est pas bien", ne faudrait-il pas mettre en place un service équivalent (sortie épisode de série en US+1) payant . Le problème c'est que c'est plus facile de gueuler sur le téléchargement en l'accusant de tous les maux, que de reconnaître que l'industrie en France est bien bidon. j’ai netflix depuis presque 1mois, moi aussi je vais continuer pour 1mois de plus , quand tu est un fou de films c’est vrais que netflix est un peut limité dans les nouveaux films, j’attend la nouvelle saison de ” the walking dead” . Pour Claude Halmos, psychanalyste spécialiste de l’enfance et la maltraitance, il faut «  protéger  » la sexualité des enfants des intrusions. Mardi, plusieurs organisations représentant le cinéma indépendant (producteurs, réalisateurs et distributeurs) ont reproché au gouvernement son manque d'engagement dans la lutte contre le piratage — qui représente un manque à gagner de 1,3 milliard d'euros en France– et annoncé le boycott d'une réception au ministère mercredi soir.

Avis manga : Edens Zero (tome 1)

"La réponse Hadopi n'est plus adaptée car le piratage se fait aujourd'hui à 80% par le streaming" (vidéo en ligne), a indiqué mercredi 18 avril la ministre devant des journalistes.

Celui-ci a ainsi affirmé qu’il ne s’agissait pas de spots publicitaires, mais de recommandations personnalisées pour l’utilisateur afin de le tenir informés des séries et films que Netflix diffuse : “Nous essayons de savoir si ces recommandations entre les épisodes peuvent permettre aux membres de découvrir des histoires qu’ils apprécieront rapidement, a déclaré la firme dans un communiqué.

Ils sont trop hors systeme pour comprendre que ce genre d'actions sont totalement inutile, y'a des miroirs partout de tous ces sites, les DB sont toutes dupliquer et même la plus grosse black list qu'il puise faire ne servirai à rien. Lors de la sortie de Brice de Nice 3, Gaumont s’était joué de cette pratique en chargeant sur YouTube une vidéo factice de 1h20, où Jean Dujardin fait le pitre devant la caméra, dans un long plan fixe. Il suffit de voir comment Canal a bougé ces derniers jours pour muscler son offre Canalplay alors que Numéricable vient d’annoncer une offre illimitée de séries gratuite pour ses abonnés… attendons de voir comment les Français vont adapter leurs usages à cette nouvelle donne . Plus de téléchargement (trop lourd à stocker à la longue) et encore un peu de streaming illégal pour les éventuelles séries ou films manquants sur Netflix (ils ont laissé Dirty Dancing dans un coin . Mais si l’industrie du divertissement et, avec elle, une partie importante de l’économie sont menacées par le streaming illégal, elles n’en sont pas les seules victimes. En France, Yousef Al-Obaidly, président de la chaîne beIN Sports, qui a récemment estimé à 200 millions d’euros le manque à gagner que représente le streaming illégal, a également décidé de prendre les choses en mains : «  nous avons commencé à demander la fermeture de sites pirates et nous allons continuer de le faire, car nous pensons que cela handicape l’ensemble du paysage audiovisuel français  », prévient-il. Une multiplication des abonnements qui ne va pas vraiment dans le sens du client :  si vous êtes un consommateur de séries en France, il va falloir s’inscrire à plusieurs abonnements pour être sûrs d’avoir tous vos shows sous la main, gratuitement. Tout d’abord, ces « chers ayants droits » n’ont pas vraiment l’air de faire l’aumône sur les escaliers des églises, et si c’était le cas, ça serait entièrement de leur faute suite à leur intransigeance à ne pas vouloir accompagner les évolutions technologiques. Le problème n'est pas le nombre de bonnes séries, mais le fait que la majorité des séries que je regarde ne sont actuellement pas et ne seront jamais sur Netflix, car elles sont sur d'autres plateformes. Les meilleurs films français et étrangers sont maintenant diffusés à la demande en version française (VF) ou sous-titrée (VOSTFR), de même que les séries télévisées, le tout en haute définition (HD 720p ou 1080p). Plus généralement le bien-fondé même de la lutte contre le piratage est remis en question : il est par exemple plus juste de parler de crise de l’industrie du disque que de crise de l’industrie de la musique, qui elle ne se porte pas si mal, avec un chiffre d’affaires global en légère hausse l’année dernière. Les industriels font suffisamment de lobbying pour obtenir ce qu’ils veulent du gouvernement (lois Hadopi etc) et s’assurer un maximum d’argent sous prétexte de « droits d’auteur ».

Voir aussi ici : bordel-de-nerd.net. Quant au contenu officiellement pornographique, si on le retrouve en téléchargement illégal c’est qu’il est déjà diffusé en »légal » avec aucun contrôle d’âge sérieux puisque ça impliquerait une inscription avec carte d’identité à l’appui.

Face au fléau du piratage, la ministre de la Culture Françoise Nyssen réfléchit à établir une liste noire des sites de streaming illégaux, qui serait régulièrement actualisée et permettrait de faire disparaître ces sites en bloquant leur accès ou en supprimant leur référencement.

Franchement regardez les choses en face , on ne paye pas , on peux choisir le film que l’on veux et surtout des anciens films , des films moins récents , on voit des fesses et c’est gratuit .

Ca vous n’en parler pas dans votre article de ceux qui partent avec l’argent des films pour être tranquille en Suisse sans impôt , il semble que ce soit autorisé par contre le streaming c’est pas bien . Contrairement au téléchargement sur les plateformes de pair à pair, via BitTorrent, les internautes qui les fréquentent ne sont pas inquiétés par l’Hadopi, la haute autorité chargée de la lutte contre le piratage. « En théorie, les opérateurs peuvent maintenant freiner les flux requis par les utilisateurs, détériorant ainsi le service », dans le but probable d’amener Netflix « à payer pour enrayer cette dégradation » — Le Monde. s , ils se gavent comme des truies sur les ventes de films et de musique et ils sont victimes de leurs tarifs exorbitants , nous on se serre la ceinture alors qu’ils fassent pareil au lieu de venir chialer vers les autorités , tout de Ubérise et c’est a leur tour d’y passer, on va pas se mettre a chialer pour ces riches qui nous méprisent.

Oui Netflix est décevant au premier abord, il n’y a pas toutes les nouveautés, pas tous les derniers films ni les dernières séries d’ailleurs… Mais c’est tout de même un bon début, on y retrouve par exemple Breaking Bad, Chuck, The Walking Dead ou encore Fringe, bref il y a du lourd on va pas se plaindre.