Les étapes à respecter pour réaliser un audit SEO efficace

L’audit SEO d’un site web est l’apanage de l’expert en SEO. Par ailleurs, toute une équipe est souvent nécessaire pour assurer toutes les étapes d’un audit SEO, dont certaines parties peuvent être très fastidieuses.

Auditer les mots-clés

Le but premier de l’audit SEO est de déterminer où en est la santé de votre site, quelles sont ses faiblesses et points à améliorer. Seul l’audit d’un expert SEO permet de tout diagnostiquer. Une analyse SEO commence toujours par l’audit des mots-clés. L’audit des mots-clés permet de savoir si les pages de votre site sont positionnées sur des mots clés accessibles, pertinents et à fort potentiel de conversion.

A lire également : Plateforme de netlinking : les différents types

Cette étape de l’audit SEO permet de savoir si un changement de mots-clés est nécessaire comme dans le cas d’un site positionné sur des mots clés trop concurrentiels par exemple. Peut-être que les mots-clés choisis jusque-là génèrent un énorme trafic organique, mais est-ce du trafic qualifié ?

Analyse de la concurrence

Afin de prendre les bonnes stratégies SEO pour votre propre site, il faut en savoir le plus possible sur ceux de vos concurrents. Cette étape de l’audit SEO vous permet d’avoir des informations sur vos concurrents.

A lire aussi : Maitrisez-vous les fondamentaux du SEO ?

Mais surtout l’audit SEO de la concurrence permet de connaître leurs stratégies de mots-clés et de netlinking. Avec un outil SEO comme SEMRush, cette étape vous permet de voir quels types de contenus marchent pour la concurrence.

Audit SEO technique du site

Liens morts, chargement lent de certaines pages, duplication de balises et de contenus…sont autant d’erreurs pouvant être révélées dans le cadre d’un audit technique. Quelques outils de test de performance permettent d’analyser plus en profondeur la vitesse de votre site web.

L’audit SEO technique, si vous choisissez de le faire en profondeur et vous devriez, inclut de nombreux autres volets. Pour n’en citer que quelques-uns, vous avez l’analyse de log, l’analyse de l’indexation, celle des erreurs et redirections ou encore de la sécurité. Les outils d’analyse de logs ainsi que beaucoup d’autres outils SEO sont nécessaires pour pouvoir optimiser son référencement. L’étape de l’audit technique inclut également l’analyse de la structure du site, son sitemap et bien sûr tous les URLs.

Audit de pages et contenus

En référencement, de nombreuses règles doivent être respectées. La présence du mot-clé dans la balise title et dans la balise meta description en fait partie. L’apparition du mot-clé au début du contenu, l’utilisation du mot-clé dans les balises ALT des images et dans les URLs doivent être vérifiées. L’audit du netlinking est à faire juste après l’audit des pages et des contenus.

Un mot-clé donné doit également figurer à différents endroits du contenu. Celui-ci doit par exemple figurer dans la phrase concluant un article. L’audit des contenus est sûrement le plus important d’un audit SEO. Il permet d’évaluer la qualité et la pertinence des contenus du site, de déceler les duplications qui peuvent entraîner des pénalités.

Audit expérience client

Pour avoir un site excellent en tout point, d’un point de vue SEO, il ne faut pas négliger le volet de l’audit de l’expérience client. Cette analyse permet de comprendre ou de chercher à comprendre pourquoi le site ne retient pas et ne convertit pas ses visiteurs.

L’audit UX du site permet de dégager les points d’amélioration. Certains outils permettent de mesurer la satisfaction des visiteurs, le temps qu’ils ont passé sur le site…etc. Enfin, il est à noter qu’un audit SEO doit être fait régulièrement pour ajuster les stratégies du site.