Vitesse de chargement des pages : quel est l’impact sur le SEO ?

Depuis quelques années, la vitesse de chargement des pages est devenue un critère SEO à part entière. Google en tient compte pour classer les sites dans les résultats de recherche proposés aux internautes. C’est un critère souvent négligé des propriétaires de site. Pourtant, son impact est considérable. 40% des visiteurs se déconnectent en effet de votre page si elle met plus de 3 secondes à se charger. Cela suppose 50% de perte en termes de conversion. Intéressons-nous plus en détail à l’incidence de la vitesse de chargement sur le SEO.

Le temps de chargement d’une page, de quoi s’agit-il ?

La vitesse de chargement d’une page est le temps que cette dernière met à se charger pour que l’internaute puisse accéder à son contenu. Elle est totalement distincte de la vitesse même du site. Celle-ci est en fait la moyenne des vitesses de chargement de toutes ses pages.

A lire également : Pourquoi faire appel à une agence digitale

Pour en revenir à la vitesse de chargement d’une page, elle dépend de nombreux facteurs dont : la taille du fichier, la compression d’images, le serveur, la qualité de la connexion utilisée par l’internaute, etc. Sur un ordinateur, le temps de chargement se situe généralement entre 2 et 4 secondes, contre environ 9 secondes sur mobile.

Pour optimiser le temps de chargement de vos pages, nous vous conseillons de faire appel à l’agence de référencement naturel Seoh qui accompagne leurs clients dans la mise en place d’une stratégie de visibilité cohérente et efficace. L’objectif étant de vous aider à booster le positionnement de votre site dans les résultats des moteurs de recherche. Or, une page lente à se charger affecte considérablement votre SEO, il est donc important d’agir au plus vite.

Lire également : 5 raisons pour lesquelles vous devriez considérer le référencement naturel

vitesse de chargement d'une page, un critère SEO important

Quel est l’impact SEO d’une page qui se charge lentement ?

Comme nous le disions en amont, Google met un point d’honneur sur le temps de chargement des sites internet. Vous devez donc y veiller, au risque que votre site fasse l’objet de pénalités par le numéro un des moteurs de recherche. Un temps de chargement lent de 0,5 seconde équivaut à 20% de perte de trafic. Vous imaginez déjà sans doute l’impact SEO d’un tel bug s’il doit se répéter. De fait, une page qui met du temps à se charger suppose :

  • une indexation de moindre qualité,
  • une piètre expérience utilisateur,
  • un classement peu intéressant pour que les internautes cliquent sur votre site.

Un site rapide pour le SEO et l’expérience utilisateur: quels en sont les atouts ?

Lorsque vous optimisez la vitesse de chargement de vos pages, cela a un impact sur votre SEO, mais également sur l’expérience utilisateur. De fait, un site rapide améliore votre taux de conversion, ce qui peut avoir une incidence sur votre chiffre d’affaires à la longue.

La rapidité de chargement de vos pages vous assure également, indépendamment d’autres facteurs, un bon classement sur les résultats de recherche. De même, on associe à la rapidité de vos pages, une expérience utilisateur impeccable. Les internautes identifieront ainsi votre marque à cette efficacité, de quoi impacter positivement votre réputation. Sachant que l’expérience utilisateur est d’une importance capitale pour le référencement des sites, prenez de temps à autre la peine de vérifier les KPI SEO ainsi que les indicateurs comme la durée de visite, le taux de rebond, pour identifier les obstacles à une expérience utilisateur aboutie.

Comment augmenter la vitesse de chargement de vos pages ?

Grâce à certaines actions, vous pouvez accélérer la vitesse de chargement de vos pages.

Miser sur la qualité de l’hébergement et réduire le poids des images

Assurez-vous par exemple de bénéficier d’un hébergement à la hauteur du trafic qu’enregistre votre site. Vous aurez ainsi fait un pas important pour que vos pages se chargent rapidement. Sachez par ailleurs que les images, lorsqu’elles sont trop lourdes, impactent la vitesse de chargement de vos pages. Préférez donc des images de 200 Ko maximum. Vous pouvez utiliser des outils de compression à cet effet.

Implémenter un CDN et maîtriser le nombre de dépendances

Un Content Delivery Network est un outil qui vous permet de partager rapidement votre contenu, notamment les images de votre site, à l’échelle mondiale. Avec une telle solution, vous verrez le temps de chargement de vos pages se réduire considérablement. Il en sera de même si vous limitez le nombre de dépendances. Cela suppose qu’au moment d’envoyer les éléments de votre site au navigateur, vous distinguez fichiers CSS, images, vidéos et JavaScript. Ainsi, vous rendez plus fluide le transfert de ces éléments vers le navigateur.

Compresser les fichiers CSS et modérer l’utilisation du JavaScript

La compression de votre code CSS permet en fait de libérer un certain nombre d’octets de données. Ce qui a pour conséquence de réduire le temps de chargement de vos pages. Il existe de nombreux outils de compression de fichiers tels que WP Super Minify, Compress My Code, etc.

L’intérêt de JavaScript pour votre site n’est plus à démontrer. Il faut toutefois en modérer l’utilisation, au risque d’alourdir votre site. Vous devez en faire de même avec l’utilisation de la redirection. La redirection 301 peut par exemple faire traîner le chargement d’une page, puisqu’il redirige vers une autre page qui doit à son tour se charger. Pendant ce temps, l’internaute s’impatiente.

travailler le temps de chargement de vos pages

Quel est l’impact des plugins de CMS sur le temps de chargement des pages ?

Si les plugins SEO des différents CMS permettent d’ajouter des fonctionnalités à votre site, ils peuvent également le ralentir. Ce sont surtout les plugins affectés à des tâches complexes qui ont cette incidence sur le chargement de vos pages. Pour éviter de tels désagréments, nous vous suggérons de définir une fréquence d’audition de vos plugins. En procédant ainsi, vous vous assurez de la performance de vos outils, puisque vous identifiez les plugins qui posent problème.

Vous avez à présent sans doute compris les enjeux associés à un temps de chargement réduit de vos pages. Assurez-vous donc d’en tenir compte et votre site enregistrera davantage de trafic. Cependant, il est important que vous associiez à ces différentes actions, l’expertise d’un professionnel. Il s’agit d’ailleurs d’une étape indispensable.

Vous pouvez lire également : quelle est la meilleure application de trading en 2021 ?

Les outils pour mesurer la vitesse de chargement d’une page

La mesure de la vitesse de chargement d’une page est essentielle pour évaluer son impact sur le SEO. Heureusement, il existe plusieurs outils disponibles qui vous permettent de réaliser cette analyse en toute simplicité.

L’un des outils les plus populaires est Google PageSpeed Insights. Cet outil fournit des informations détaillées sur les performances de votre site et propose aussi des suggestions d’amélioration. Il vous donne une note allant de 0 à 100 pour évaluer la vitesse de votre page.

Un autre outil intéressant est GTMetrix, qui offre une analyse approfondie du temps de chargement d’une page. Il vous fournit un rapport détaillé avec des statistiques telles que le temps total de chargement, la taille totale des fichiers téléchargés et les problèmes potentiels rencontrés par votre site.

Pour ceux qui préfèrent une approche plus visuelle, Websitespeedtest peut être un bon choix. Cet outil affiche graphiquement le temps nécessaire pour charger chaque élément d’une page, ce qui facilite l’identification des goulots d’étranglement.

Ce ne sont là que quelques exemples parmi tant d’autres. Vous pouvez tester différents outils et choisir celui qui convient le mieux à vos besoins spécifiques.

Publicité • Poursuivez votre lecture ci-dessous

La vitesse de chargement des pages a un impact significatif sur le SEO et l’expérience utilisateur. Vous devez prendre des mesures pour optimiser cette vitesse. En réduisant la taille des fichiers, en utilisant un bon hébergement et en supprimant les plugins inutiles, vous pouvez améliorer considérablement le temps de chargement de votre site.

N’oubliez pas non plus d’utiliser des outils appropriés pour mesurer la vitesse de chargement de vos pages afin d’identifier les problèmes potentiels et d’apporter les ajustements nécessaires. En combinant ces efforts avec une stratégie SEO solide, vous êtes sûr de donner à votre site toutes les chances d’être bien classé dans les résultats de recherche et d’offrir une expérience utilisateur exceptionnelle à vos visiteurs.

Les tendances et bonnes pratiques en matière de vitesse de chargement des pages

Les tendances et bonnes pratiques en matière de vitesse de chargement des pages évoluent constamment pour répondre aux exigences des utilisateurs et aux critères de classement des moteurs de recherche. Voici quelques-unes des dernières tendances à prendre en compte pour optimiser la vitesse de chargement de vos pages.

L’utilisation du lazy loading gagne en popularité. Cette technique consiste à charger les images et autres éléments multimédias uniquement lorsque l’utilisateur fait défiler la page jusqu’à ce qu’ils soient visibles. Cela permet d’accélérer le temps de chargement initial tout en offrant une expérience utilisateur fluide.

La compression Gzip est une pratique courante qui réduit considérablement la taille des fichiers HTML, CSS et JavaScript. En compressant ces fichiers avant leur transfert vers le navigateur de l’utilisateur, vous pouvez réduire le temps nécessaire au téléchargement et à l’affichage du contenu.

Une autre tendance importante concerne l’optimisation mobile. Avec un nombre croissant d’utilisateurs naviguant sur Internet depuis leurs appareils mobiles, il faut se concentrer sur ces plateformes.