WordPress : les nouveautés de la mise à jour 5.6

Le plus célèbre des CMS a dévoilé le 9 décembre 2020 une mise à jour majeure. WordPress 5.6 apporte de nombreuses nouveautés, comme la prise en charge de PHP 8 et l’automatisation des mises à jour majeure. De telles nouveautés auront évidemment un impact sur les utilisateurs et ceux qui gèrent plusieurs sites Internet. Voici donc un aperçu de ce à quoi vous attendre.

Nouvelle version de jQuery : WordPress appelle à la vigilance

La bibliothèque JavaScript jQuery a récemment été modernisée par WordPress. L’objectif du CMS est de regrouper toutes les versions de jQuery afin de les maintenir à jour. JQuery permet de faciliter l’écriture des scripts à l’intérieur même du code HTML. WordPress veut maintenir cette bibliothèque JavaScript à jour pour assurer la pérennité des scripts.

A lire aussi : Agence web ou freelance pour votre site WordPress ?

Le problème, c’est que la dernière mise à jour de jQuery en août 2020 avait provoqué pas mal de casse. Les professionnels qui avaient suivis une formation wordpress avaient pu s’en sortir rapidement, mais les autres avaient dû attendre qu’une solution soit présentée sur Internet. WordPress conseille donc d’utiliser un addon pour déboguer ses scripts, de vérifier le fonctionnement de ses thèmes avant la mise à jour et de se montrer patient en cas de problème.

Prise en charge du PHP 8 : WordPress reste à la pointe

Le PHP 8 représente une mise à jour majeure dans ce langage informatique extrêmement populaire et incontournable lorsque l’on développe un site. Cette mise à jour a été présentée le 26 novembre dernier et WordPress publie déjà une mise à jour lui permettant de le prendre en charge. Avec une telle réactivité, le célèbre CMS se montre à la hauteur de sa réputation.

A lire aussi : Quelle solution de comptabilité en ligne choisir ?

Néanmoins, l’ensemble de l’écosystème WordPress ne supportera pas immédiatement le PHP 8. Son intégration sera progressive, notamment pour ménager la communauté des utilisateurs et leur laisser le temps de s’adapter. Le PHP 8, de son côté, promet une amélioration de performances sensible, mais intéressante pour les internautes.

L’automatisation des mises à jour majeures

Sur WordPress, il était possible d’automatiser les mises à jour du CMS, mais à condition qu’elles ne soient pas trop importantes. Les mises à jour majeures, comme la 5.6, réclamaient une intervention manuelle de la part de l’utilisateur. Désormais, il sera possible d’autoriser les mises à jour automatiques, peu importe leur taille.

Tout comme la mise à jour des plug-ins et des thèmes, il ne sera pas obligatoire d’accepter que la mise à jour du CMS soit automatique. À vous de faire le choix qui vous semble le plus judicieux et le plus intéressant.