Comment faire du numérique votre meilleur vendeur ?

Le numérique offre des outils et systèmes pouvant grandement contribuer au développement d’une entreprise. Quel que soit votre secteur d’activité et peu importe les produits que vous vendez, leur utilisation peut vous permettre de faire décoller vos ventes.

Le marché du marketing digital : un concept à saisir

Pour faire du numérique votre meilleur vendeur, vous devez avoir une idée du fonctionnement particulier de l’univers du marketing digital. Les dispositifs technologiques (ordinateur, téléphone, objet connecté, etc.), qui permettent des interactions à distance, ont profondément modifié la conception classique du marketing. Il est de moins en moins nécessaire d’avoir un contact direct avec les clients ou prospects.

A lire aussi : Comment mettre en place une stratégie data-driven marketing ?

Le numérique propose aux entrepreneurs les sites internet, les réseaux sociaux ou encore les applications mobiles, comme supports de communication aux possibilités infinies. Les canaux virtuels liés à ces outils permettent de mener de multiples actions pertinentes pour son activité : échanger avec des prospects, présenter des offres, lancer des campagnes promotionnelles, etc. En les exploitant convenablement, il est possible d’atteindre l’objectif ultime du marketing dans sa conception traditionnelle, qui demeure le même pour le marketing digital : faire connaître ses produits et les vendre.

Selon l’agence web Performance Webmarketing, un site internet est en mesure de jouer à la fois le rôle de vitrine et le rôle de boutique. S’il est ergonomique et intuitif, il saura aisément vous faire vendre. Pour atteindre vos objectifs de vente grâce au marketing digital, que ce soit via un site web ou via les réseaux sociaux, il est important d’adopter les bonnes techniques.

A voir aussi : Choisir sa plateforme d’envoi de SMS : comment faire le bon choix ?

Identifiez votre public cible sur internet

Tout projet de développement d’une activité sur le web passe par une identification précise de la clientèle que vous ciblez. Assurez-vous d’adopter une méthode de webmarketing rigoureuse et bien pensée.

Définissez des profils types

En élaborant un produit ou un service, vous songez forcément à son utilité pour les utilisateurs finaux. Il convient néanmoins de ne pas vous limiter à une appréhension vague de cette utilité. Quelles sont les caractéristiques de ceux et celles qui peuvent avoir besoin de vos offres (niveau de vie, revenus, domaine d’activité, particularités du milieu de vie, etc.) ?

Menez des réflexions avec votre équipe sur la question. En parallèle, faites des sondages en vous servant de Google Forms, Survey Monkey ou d’autres logiciels de création de formulaires en ligne. De petits questionnaires adressés via vos réseaux sociaux (Twitter, Instagram, etc.) constituent par ailleurs une bonne alternative.

Lisez les rapports d’enquête et les études traitant de votre activité

Pour déterminer aussi précisément que possible la cible d’un certain bien ou service à vendre, les habitudes des consommateurs de ce type de produit sont souvent évocatrices. Les agences d’études de marché, d’enquêtes et de sondages (INSEE, IFOP, etc.) publient régulièrement des rapports relatifs à de nombreux secteurs d’activité. Même si certaines de ces enquêtes ont été commanditées par vos concurrents, elles vous fournissent de précieuses informations.

Scrutez la clientèle de vos concurrents

Certains de vos concurrents disposent déjà d’une forte présence digitale ? Parcourez leurs canaux digitaux (sites web et pages professionnelles sur les réseaux sociaux) pour prendre connaissance des retours de leurs clients. Des sites indépendants comme AvisVérifiés ou PagesJaunes vous proposent également des avis clients sur diverses enseignes. Cette démarche vous aide à identifier les détails auxquels vos potentiels futurs clients accordent une grande attention.

vendre grâce au numérique webmarketing

Créez une stratégie de contenu pour le web

En disposant d’un site web, vous avez entre les mains les clés pour booster vos ventes. Pour y arriver, vous devez vous assurer que le site internet de votre entreprise reflète votre expertise, et soit le relai efficace de vos stratégies de vente et de votre philosophie d’entreprise. La qualité des contenus et leur fréquence de publication sont décisives.

Traitez régulièrement de sujets en rapport avec votre domaine d’activité, sans vous limiter à la seule description de vos produits : relayez des actualités du secteur, donnez des conseils d’utilisation, parlez des tendances, etc. Ce travail nécessite d’identifier, en vous aidant d’outils de planification de mots-clés comme Google Keyword Planner ou encore UbberSuggest, les sujets susceptibles de générer du trafic.

Établissez une liste de sujets aussi détaillée que possible, et complétez-la régulièrement. Ensuite, programmez l’ordre dans lequel les contenus seront publiés, idéalement suivant une fréquence précise pour qu’au fil du temps, votre communauté s’habitue à prendre le rendez-vous pour découvrir vos nouvelles publications.

Pour améliorer les résultats de votre stratégie de contenu pour le web, soyez actif sur les réseaux sociaux, en y relayant notamment les contenus de votre site. Enfin, veillez à ce que ces derniers soient optimisés pour le référencement naturel.

Utilisez le référencement pour accroître votre visibilité

En webmarketing, le référencement désigne un ensemble de mécanismes que mettent en œuvre les moteurs de recherche pour positionner les contenus des sites sur les pages de résultats. La variante phare, et dont les résultats sont les plus durables, est le référencement naturel.

Le référencement naturel

Le référencement naturel implique, entre autres, d’intégrer les mots-clés dans les contenus publiés en suivant une certaine logique. Le mot-clé principal doit se trouver dans le titre principal et dans certains sous-titres. Il faut judicieusement intégrer plusieurs mots-clés secondaires en rapport avec votre activité, sans suroptimiser toutefois. L’accumulation de mots-clés au détriment de la fluidité du texte est sanctionnée par Google par exemple.

Pour faire du référencement naturel, les balises Hn (pour les titres), les balises méta (méta-titre et méta-description, titre court et description courte pour résumer chaque page) ou encore les balises alt (description des images) doivent être intégrées aux contenus. Pour un site dont le public est international, une balise Href lang peut être requise. En complément de l’utilisation des balises, le netlinking est aussi une bonne technique. Il consiste à créer des réseaux de liens, via l’insertion sur des sites tiers de liens vers vos pages.

Le référencement payant

Ici, vous payez de l’argent aux moteurs de recherche comme Google ou Bing pour qu’ils mettent en avant vos pages. Lorsqu’une requête liée à votre activité est saisie par un internaute, vos annonces publicitaires lui sont présentées dans des cases bien en vue sur les pages de résultats. Le montant que vous paierez dépend du coût par clic que vous êtes prêt à supporter. Sur Google, le référencement payant est géré par Google Ads.

Même si les deux formes de référencement sont utiles, le référencement payant repose sur des campagnes à durée limitée. Une éventuelle combinaison des deux variantes est alors la meilleure option.