Confinement et télétravail : quelle solution pour les PME?

Les grandes structures ont réussi à s’adapter tant bien que mal au confinement. Pendant ce temps, les PME continuent d’en souffrir. Il leur aurait peut-être suffi d‘adopter un logiciel de télétravail répondant aux critères suivants pour s’en sortir.

Un outil suivant ses objectifs

L’offre la plus intéressante demeure le télétravail en ces temps de confinement. Actuellement, tous les déplacements sont interdits. Seuls les travailleurs ne pouvant continuer d’exercer à distance sont autorisés à se rendre sur leur lieu de travail. Pour une PME, continuer les affaires est une question de survie. Elle doit avoir un objectif fixe. C’est sur cette base qu’elle choisira sa plateforme en ligne. Entre autres, le logiciel ERP pour PME est une bonne option. Cela leur permettra de garder le contact avec leurs clients ou d’exploiter à bon escient le budget en exercice. Tout dépend de l’objectif de base.

A voir aussi : Les sites pour gagner des fans Facebook gratuitement

Une plateforme simple

Pour réussir les affaires en ligne, la plateforme mettant en relation les employés doit être sécurisée, fiable et facile d’accès. Avec un bon forfait internet et quelques connaissances en informatique, chaque employé doit être en mesure de continuer à jouer le rôle qui est le sien. La structure fonctionne comme dans la réalité. Même dans la gestion de la relation client, tout continue comme en temps normal. La bonne plateforme de télétravail est donc celle qui s’ouvre facilement à tous les employés, peu importe leur niveau de maîtrise des nouvelles technologies.

Un réservoir d’instruments

Pour posséder une plateforme de télétravail de grande envergure, il faut miser sur un espace avec plusieurs options. On peut par exemple y demander un devis, contacter ses clients, travailler en groupe, organiser des réunions… Cela aide l’équipe à rester soudée. Chacun travaille depuis son domicile tout en gardant à l’esprit que c’est l’équipe qui compte.

Lire également : Caméra Timelapse pour le suivi de chantier : quel budget prévoir ?

Par exemple, une entreprise qui envisage de faire du e-commerce demandera bien plus à sa plateforme qu’une simple distribution des tâches. La meilleure plateforme est celle qui prend en compte ce besoin de la PME.

Un espace personnalisable

Toutes les entreprises n’ont pas les mêmes besoins. Chacune selon son secteur présente des caractéristiques particulières. C’est en fonction de cela qu’elle choisit son espace de télétravail. En l’occurrence, il lui faut une plateforme qui s’appuie sur ses forces et limite ses failles. Ainsi, elle pourra réaliser ses opérations avec rapidité sans faire sentir à ses clients la différence entre ses services d’avant et ses services en temps de confinement. S’il y a un changement de circonstances, l’espace doit pouvoir suivre le mouvement en s’adaptant.

De l’attractivité

L’attractivité en ligne est un critère important. Sans elle, on ne génère pas de trafic. Les employés n’auront aucune envie de se connecter sur une plateforme qui repousse. Ce serait pire avec les clients. Une PME en difficulté devrait éviter ce genre de crise en ligne. Pour cela, la plateforme à choisir doit miser sur des couleurs professionnelles, une interface attractive et des données transparentes.

Une solution dans les normes est celle qui inclut tous ses détails. Cela va aider les PME à maintenir les activités en ce temps de confinement. Elles demeureront alors compétitives après la crise.

Des avantages économiques

Cela dit, le télétravail offre aussi des avantages économiques. Effectivement, il permet de réduire les coûts liés à la location d’un local professionnel, et cela peut représenter une somme considérable pour une PME en difficulté. Le propriétaire n’aura plus besoin de payer un loyer mensuel ainsi que tous les frais qui y sont associés tels que l’électricité ou encore l’entretien du bâtiment.

Les employeurs peuvent réaliser des économies sur les frais de transport, puisque leurs salariés n’ont plus besoin de se déplacer entre leur domicile et leur lieu de travail. Les employés eux-mêmes font aussi des économies en termes financiers, mais aussi en termes temporels : la suppression du temps passé dans les transports peut être très appréciée.

Grâce au télétravail, on assiste souvent à une augmentation de la productivité chez certains collaborateurs motivés par cette alternative moins stressante et plus souple.

Toutefois, bien que le télétravail présente ces nombreux avantages, vous ne devez pas vous y adapter facilement. Il faut donc prendre certaines précautions pour assurer sa réussite, comme mettre en place un système efficace pour communiquer avec ses collègues ou encore respecter certains critères ergonomiques afin d’éviter toute mauvaise posture physique susceptible d’engendrer fatigue et douleurs musculaires chroniques.

Des défis à relever pour les PME

Le télétravail n’est pas sans défis pour les PME. Effectivement, la mise en place de ce système peut être difficile à gérer. Il faut s’assurer que chaque employé dispose des outils informatiques nécessaires et qu’ils ont accès à une connexion internet fiable. Pensez à bien définir un environnement de travail adéquat qui permet aux salariés de travailler dans les meilleures conditions possibles.

Pour assurer la réussite du télétravail au sein d’une PME, il est nécessaire de mettre en place des outils collaboratifs afin que chacun puisse rester informé et communiquer efficacement avec ses collègues. Les réunions virtuelles sont aussi indispensables pour maintenir le lien social entre les membres d’une équipe.

Le principal défi auquel sont confrontées les PME est l’évaluation du travail effectué par leurs employés en télétravail. Il n’existe pas encore de méthode universelle pour mesurer efficacement la productivité lorsque l’on travaille à domicile. Par conséquent, certains employeurs peuvent avoir peur que leurs salariés ne soient pas aussi productifs qu’en présentiel.

Le télétravail peut engendrer un manque d’interaction sociale chez certain(e)s salarié(e)s qui peuvent se sentir isolé(e)s ou moins impliqué(e)s dans leur entreprise. Pour cette raison-là et bien d’autres raisons encore (difficultés techniques, etc.), certaines PME choisissent donc une solution hybride : alternance entre jours de présence sur site et jours en télétravail.

Le télétravail peut être une solution intéressante pour les PME confrontées aux difficultés économiques liées à la crise sanitaire actuelle. Mais il ne faut pas oublier que sa mise en place nécessite une certaine organisation ainsi qu’une adaptation au mode de travail virtuel. La réussite du télétravail dépend donc avant tout d’un bon compromis entre employeur et salariés, qui doivent travailler ensemble pour trouver un modèle efficace permettant d’assurer la continuité des activités tout en garantissant des conditions de travail optimales.