Qui veut une maison intelligente ?

Plus le temps avance et plus on a l’impression que les industriels mettent un point d’honneur à nous surprendre, à aller chercher encore plus loin, en clair à devancer nos moindres envies. Il a fallu longtemps pour parvenir à mettre au point certaines évolutions technologiques, tellement longtemps qu’il est arrivé à plusieurs générations de scientifiques de travailler sur un seul et même projet. Mais à mesure que les années passent depuis le début de ce millénaire, tout devient de plus en plus rapide, tant dans la conception que dans la réalisation des idées les plus avant-gardistes. Les développements réalisés au fil des années 2000 sont en effet une base solide à partir de laquelle le début d’une nouvelle ère est rendue possible.

La maison : ce lieu où il fait bon vivre

Tous ceux qui travaillent à temps plein passent bien plus de temps dans le milieu professionnel que chez eux, entourés des leurs, à profiter d’un peu de liberté. Bien sûr nombreux sont les salariés, les indépendants comme les chefs d’entreprise qui sont ravis de faire leur métier et qui s’épanouissent énormément ce faisant. Pourtant personne ne refuse de rentrer chez soi, entouré de confort, pour se laisser aller et retrouver des forces pour reprendre son activité de plus belle par la suite. Ce temps à la maison est précieux, alors si l’on peut éviter de devoir y accomplir mille choses, on n’est pas reposé. La box domotique imaginée par Overkiz est justement un condensé de tout ce qui peut permettre de rendre sa maison autonome.

A lire également : Pourquoi les données personnelles sont-elles si précieuses ?

Vous avez dit autonomie ?

Plus on avance et plus on peut confier aux appareils domestiques des missions précises : la lumière s’éteint quand il fait jour même si on l’a oubliée en partant, les volets se baissent quand il fait nuit même si l’on n’est pas rentré, l’aspirateur n’a pas besoin de nous pour ramasser la poussière… On est aujourd’hui en mesure de mettre au point des scénarios complexes, et ils vont le devenir de plus en plus, parce que nous ne sommes qu’au début de cette révolution domotique dont avions rêvé des décennies durant.

A découvrir également : Des spécialistes des services de télétransmission au service des professionnels de la santé