Pourquoi les données personnelles sont-elles si précieuses ?

Les données personnelles constituent l’ensemble des informations sous diverses formes désignant directement ou indirectement une personne physique liée à des éléments propres à lui. Ces informations pourtant précieuses sont souvent commercialisées par des entreprises pour se développer malgré l’interdiction de la loi. Cependant, en quoi ces données sont-elles sensibles ?

Qu’est-ce qu’une donnée personnelle ?

A découvrir également : Choisir son agence web, un exercice délicat

Une donnée à caractère personnelle est toute information permettant directement ou indirectement d’identifier une personne physique par référence à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres. Autrement dit, c’est l’ensemble des données pouvant clairement désigner une personne. Elles peuvent être :

  • Des contacts ;
  • Le nom ou le prénom de la personne ;
  • Adresse IP ;
  • Email ;
  • Photo ;
  • Numéro de sécurité ;
  • Origine raciale ou ethnique ;
  • Opinion politique, les croyances religieuses ou philosophiques ;
  • L’adhésion à un syndicat ;
  • Données génétiques ou biométriques, etc.

Les données personnelles : une monnaie d’échange

De nos jours, les données à caractère personnel constituent de vraies opportunités pour accroître ses revenus. Plusieurs entreprises utilisent les données personnelles des internautes pour se développer en leur proposant de fournir eux même des informations contre une quelconque rémunération. Ainsi, les plateformes web pour ce type de commerce ne cessent de se multiplier vu le nombre des utilisateurs qui ne cesse de s’accroître. Les rémunérations offertes peuvent être des services, une réduction pour l’achat de produits, ou l’acquisition gratuite de produits.

A découvrir également : SEO : bien optimiser ses images

Par exemple, vous pouvez remplir un formulaire et fournir des données personnelles en contrepartie de la réduction ou la gratuité pour un contrôle technique à Orléans. Aussi, les réseaux sociaux ne sont pas payants et ne vendent pas non plus des produits. Par conséquent, ils optent pour la vente des informations personnelles afin de se faire de l’argent. C’est donc une véritable foire aux données personnelles qui ne devraient pourtant pas être marchandées !

Les données personnelles sont sensibles

En principes, le traitement des données personnelles est strictement interdit par la loi. Elles sont protégées par divers instruments juridiques comme la loi informatique, fichier et liberté de 1978 et bien d’autres. En France, l’organe qui se charge du contrôle de la protection des données personnelles est la CNIL. La loi française en la matière stipule que « toute personne dispose du droit de décider et de contrôler les usages qui sont faits des données à caractère personnel la concernant ». Ainsi, les données personnelles sont protégées à l’exception des cas particuliers.

Par ailleurs, avec l’avènement de la nouvelle règlementation européenne, la protection des informations personnelles fait de véritables prouesses. En effet, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) voté et adopté en 2016 par le parlement européen vient renforcer les lois existantes en la matière. La sanction prévue en cas de non-respect de cette loi est d’une somme considérable de 20 millions d’euros pour les PME et jusqu’à plusieurs milliards d’euros pour les grandes entreprises.

En conformité à ce règlement, il faut désormais inclure le traitement des données dans le registre demandé par la CNIL et de procéder à une analyse d’impact. Cela permet de mesurer les conséquences liées à cet éventuel traitement sur la vie privée de l’individu. C’est donc un document qui doit être inclus au registre de la CNIL pour la mise à jour de votre entreprise en matière de traitement des données.

Les données personnelles sont des informations très précieuses sur une personne qui ne devraient en aucun cas être divulguées ou vendues par des entreprises. Ainsi, le nouveau Règlement Général sur la Protection des Données vient imposer la collecte loyale de ces données.